Le lancement d’alerte, une pédagogie du contre-discours ?

Prendre l’initiative de lancer l’alerte n’est pas d’hier. Le moins que l’on puisse faire consisterait à reconnaître cette démarche à tous les êtres vivants depuis les débuts du monde, jusqu’aux plantes, qui elles aussi préviennent, à leur manière, de ce qui les tourmente.

Avant tout, alerter ne se réduit pas au fait de porter à la connaissance de tou.te.s. Cela revient aussi, la plupart du temps, à se positionner contre. Dans un article paru en 1989 à propos notamment des contradictions, Marc Angenot note que « pour évaluer l’écart d’intelligibilité qui sépare, en un moment historique déterminé », les discours « légitimés par tous » et les contre-discours, « nous ne pouvons nous fier ni au jugement de notre propre temps, ni au repérage de marques formelles d’une subversion des codes prévalants » (p. 19). En bref, on peut mettre toutes les étiquettes qu’on veut sur l’expression contestataire, il est tout aussi difficile de résumer un contre-discours ambiant qu’un discours dominant (Van Dijk, 1988, p. 138 ; Fairclough, 2001).

Continuer la lecture de « Le lancement d’alerte, une pédagogie du contre-discours ? »